AINA Logo
Publications

 


A time to celebrate   /   Abele, F.
Arctic, v. 52, no. 1, Mar. 1999, p. iii
ASTIS record 44609
PDF

On April 1, 1999 the map of Canada will change forever. The Northwest Territories will be divided to create Nunavut Territory and the new Northwest Territories in the west. The two new territories are the first new jurisdictions to be created in Canada since Newfoundland joined Confederation half a century ago - and they represent the first change to the map of Canada to result from Aboriginal peoples' political activism. It is a time for celebration and for earnest renewal of efforts to build democratic northern governments that truly reflect the best of the founding traditions of the region. ...


Yaqulget qaillun pilartat (what the birds do) : Yup'ik Eskimo understanding of geese and those who study them   /   Fienup-Riordan, A.
Arctic, v. 52, no. 1, Mar. 1999, p. 1-22, 2 maps
ASTIS record 44610
PDF

Traditional knowledge of the effects of storm surges and changing coastal ecology on the breeding habits of geese (specifically black brant) in the coastal wetlands of southwestern Alaska was documented in a project initiated by non-Native biologists and an anthropologist. The project was both implemented and controlled by the local nonprofit regional corporation, which employed village researchers to interview elders and record their understandings of goose biology and habitat as related to storm surges. Although local and scientific understandings of brant behaviour generally agree on what is occurring (i.e., foraging habits, effects of past floods and coastal storm surges, and changes in nesting grounds), they do not always agree on why these changes are taking place. At the request of village researchers, interviews also documented Native residents' perception of geese as nonhuman persons and the non-Native view of geese as manageable wildlife, and they expressed deep resentment toward the nonlocal control that researchers and wildlife managers represent. Many feel that local control of their land and their lives is more in jeopardy than the geese. Moreover, respect for elders is as important as respect for animals in affecting management processes at the community level, creating potential conflict which younger Yup'ik men and women with training in biology find difficult to resolve. Along with articulating resistance to control, elders' testimony presents possible solutions to this contentious issue, solutions founded on personal relations between community members and scientists. Villagers' statements reflect their view that how non-Natives work in the area is as important as what is accomplished. Cooperative management of research projects like this one appears to be as important as any specific research policy or results.

Un projet lancé par des biologistes allochtones et un anthropologue a permis de documenter le savoir traditionnel sur les effets des ondes de tempête et des changements dans l'écologie côtière des moeurs reproductrices de l'oie (en particulier de la bernache noire) dans les habitats côtiers marécageux du Sud-Ouest alaskien. Ce projet a été à la fois mis en oeuvre et supervisé par la corporation régionale locale à but non lucratif, qui a fait appel aux chercheurs du village pour interviewer les aînés et transcrire leurs connaissances de la biologie et de l'habitat de l'oie en relation avec les ondes de tempête. Bien que les connaissances locales et scientifiques sur le comportement de la bernache s'accordent en général sur les phénomènes qui se produisent (c.-à-d. moeurs alimentaires, effets des inondations et des ondes de tempêtes qui ont eu lieu sur le littoral dans le passé et changements dans les sites de nidification), ces connaissances ne s'accordent pas toujours sur les raisons de ces changements. À la demande des chercheurs du village, les interviews ont aussi fait état de la perception qu'avaient les résidents autochtones de la recherche et de la réglementation allochtone dans les habitats côtiers marécageux. Les aînés ont clairement exprimé qu'il existe un conflit entre la façon yupik de voir en l'oie une personne non humaine et la vision allochtone de l'oie comme une ressource que l'on peut gérer. Ils ont de plus exprimé une profonde rancoeur envers le contrôle non local que représentent les chercheurs et les gestionnaires de la faune. Un grand nombre pensent que le contrôle local de leur territoire et de leurs vies est plus en danger que l'oie elle-même. De plus, le respect envers les aînés est aussi important que le respect envers les animaux dans ce qui affecte les procédés de gestion au niveau communautaire, ce qui crée un conflit potentiel que les jeunes Yupik des deux sexes ayant suivi une formation en biologie trouvent difficile à résoudre. Parallèlement à cette expression de la résistance au contrôle, le témoignage des aînés présente des solutions possibles à cette question litigieuse, solutions qui se basent sur les relations personnelles entre les membres de la communauté et les scientifiques. Au dire des villageois, la façon dont les allochtones travaillent dans la région est aussi importante que ce qu'ils accomplissent. La gestion coopérative des projets de recherche tels que celui-ci apparaît aussi importante que tout résultat ou politique de recherche spécifique.


The reproductive biology of Rock Ptarmigan (Lagopus mutus) in the central Canadian Arctic   /   Cotter, R.C.
Arctic, v. 52, no. 1, Mar. 1999, p. 23-32, ill., maps
ASTIS record 44611
PDF

This paper reports on the nesting phenology, breeding biology, and attrition rates at different stages of the breeding cycle of a population of rock ptarmigan (Lagopus mutus) at Windy Lake, Northwest Territories, from 1987 to 1989. By early May, males were on the study area, mostly in flocks numbering in the tens and hundreds. Females arrived two to three weeks later, about one week after males had dispersed and established territories. All males succeeded in establishing a territory, but only 83% were successful in attracting a mate. There were no unmated females. All but one male were monogamous. The initiation of laying was highly synchronous both within and between years, beginning shortly after ground snow cover receded below 50% (early June). Initiation of laying and clutch size were not correlated with either pre-incubation body weight or wing chord of females. The majority (71%) of hens that deserted or had their first nest depredated during laying renested. However, renesting was rare once incubation had commenced. Clutch size of first nests (mean=8.7) was significantly larger than that of renests (mean=5.0). In one year, adults laid larger clutches than yearlings; this did not result, however, in adults' fledging larger broods than yearlings that year. Pooling years, yearling females were as successful as adults: the proportion of first nests initiated that fledged was 0.56 for yearling hens and 0.55 for adult hens. Of all the hens that settled to breed at Windy Lake in 1988 and 1989, 57% were successful in fledging a brood. Predation was the major cause of complete nest failures. Predation of clutch caused most failures (72%), followed by depredation of the hen (24%) and brood predation (4%).

Cet article fait état de la phénologie de la nidification, de la biologie de la reproduction et des taux de réduction naturelle à différents stades du cycle reproducteur d'une population de lagopèdes des rochers (Lagopus mutus) à Windy Lake (Territoires du Nord-Ouest) de 1987 à 1989. Au début de mai, les mâles se trouvaient sur le site de l'étude, pour la plupart en volées regroupant des dizaines et des centaines d'individus. Les femelles arrivaient deux à trois semaines plus tard, environ une semaine après que les mâles se soient éparpillés et aient établi leur territoire. Tous les mâles ont réussi à établir leur territoire, mais seulement 83 p. cent ont réussi à attirer une partenaire. Il n'y a eu aucune femelle non fécondée. Tous les mâles sauf un se sont révélés monogames. Le début de la ponte s'est produit à peu près au même moment, au sein d'une même année et d'une année à l'autre, commençant peu après que la couverture de neige ait reculé de plus de 50 p. cent (début juin). Le début de la ponte et la taille des couvées n'étaient pas corrélés avec le poids corporel d'avant la couvaison ni avec la corde de l'aile des femelles. La plupart (71 p. cent) des femelles qui ont abandonné le nid, ou dont le premier nid a été pillé durant la ponte, ont effectué une ponte de remplacement. Ce phénomène était cependant rare une fois que la couvaison avait débuté. La taille des couvées des premiers nids (moyenne de 8,7) était sensiblement plus grande que celle des nids de remplacement (moyenne de 5,0). Une année, les adultes ont pondu des couvées plus importantes que les individus d'un an; cela n'a cependant pas résulté en un meilleur taux d'envol pour les couvées des adultes que pour celles des oiseaux d'un an. Toutes années confondues, le taux de réussite pour les individus d'un an était comparable à celui des adultes: la proportion des tout premiers nids qui ont produit des oiseaux qui ont pu s'envoler était de 0,56 pour les femelles d'un an et de 0,55 pour les femelles adultes. De toutes les femelles qui avaient commencé à nicher à Windy Lake en 1988 et 1989, 53 p. cent ont pu produire une couvée qui a réussi son envol. La prédation était la cause principale des échecs complets dans la nidification. La prédation de la couvée était la cause principale des échecs (72 p. cent), suivie par la déprédation de la femelle (24 p. cent) et la prédation des petits (4 p. cent).


Impact analysis of changes in fishery regulations in the Norton Sound red king crab fishery   /   Natcher, B.   Greenberg, J.   Herrmann, M.
Arctic, v. 52, no. 1, Mar. 1999, p. 33-39, maps
ASTIS record 44612
PDF

In 1994, the Norton Sound summer red king crab fishery became the only federally managed Alaska king crab fishery designated as "super-exclusive." The new designation has fundamentally changed this fishery's industrial structure: previously dominated by a highly capitalized, distant-water fleet, it has become a small-scale local fishery. A regional economic input-output model was constructed to evaluate the economic impacts of this "new" fishery on the Nome region. The model results indicate that in 1994 this industry was able to contribute over half a million dollars in income to an economically depressed region of Alaska where few local industries exist and the prospects for developing new industries are dim. Furthermore, model results suggest that the regional economic impact nearly doubles when the contributions of both increased local processing and participation by other western Alaska communities are included in the estimation.

En 1994, la pêche estivale au crabe de l'Alaska dans le Norton Sound est devenue l'unique pêche gérée par le gouvernement fédéral portant le label de «super-exclusive». Cette nouvelle désignation a fondamentalement changé la structure industrielle de cette pêcherie. Dominée auparavant par une flotte hauturière fortement capitalisée, elle est devenue une industrie de pêche locale à petite échelle. On a construit un modèle des entrées-sorties économiques de la région afin d'évaluer les retombées économiques de cette «nouvelle» pêcherie sur la région du Norton Sound. Les résultats du modèle indiquent qu'en 1994 cette industrie a réussi à injecter plus d'un demi-million de dollars de revenus dans une région de l'Alaska en pleine crise économique, où existent peu d'industries locales et où les perspectives de création de nouvelles industries sont minimes. De plus, les résultats du modèle suggèrent que les retombées sur l'économie régionale doublent quand on inclut dans les chiffres à la fois l'augmentation de l'industrie de transformation locale et la participation d'autres communautés de l'Alaska occidental.


A description of economic changes in commercial salmon fisheries in a region of mixed subsistence and market economies   /   Buklis, L.S.
Arctic, v. 52, no. 1, Mar. 1999, p. 40-48, ill., map
ASTIS record 44613
PDF

Commercial salmon fisheries in the Arctic-Yukon-Kuskokwim (AYK) region of Alaska generally provide a cash supplement to the subsistence way of life of the rural residents, who make up the bulk of the commercial fishers. Changes have occurred in commercial salmon fishery sales and exvessel values in the region during the period 1976-97. While commercial sales of chum salmon have declined in recent years, Chinook salmon sales have been more stable, and those of Coho salmon were on an increasing trend until the weak return in 1997. Price drops have been most pronounced for Chum salmon. These changes have brought shifts in composition of commercial salmon fishery exvessel values. Exvessel value grew from $4.4 million in 1976 to relatively stable levels during the 1980s and early 1990s, except for a record value of $29.2 million in 1988; values then declined in the mid 1990s to only $7.5 million in 1997. The 1993-97 exvessel values, when adjusted for inflation, are the lowest since 1976. It is not known whether exvessel values will rebound, making the current downturn temporary, or whether the declines will persist. However, impacts of supply on a broader scale pose a serious problem for the commercial salmon fisheries in this remote region of Alaska, where the areas with the largest commercial salmon fisheries also have the lowest per capita incomes in the state. World supply trends for salmon are a supply-side factor in these economic changes. Impacts to the fishers at the local level are described in practical terms.

Les pêcheries de saumon commerciales situées dans la région alaskienne Arctique-Yukon-Kuskokwim (AYK) constituent en général un apport financier supplémentaire au mode de vie de subsistance des résidents ruraux, qui forment la majorité des pêcheurs commerciaux. Au cours de la période allant de 1976 à 1997, il y a eu dans la région des changements dans les ventes de la pêche commerciale au saumon et les valeurs des débarquements. Tandis que les ventes commerciales du saumon kéta ont baissé au cours des dernières années, les ventes du saumon quinnat se sont révélées plus stables, et celles du saumon coho ont été à la hausse jusqu'au faible rendement de 1997. La chute des prix a été la plus forte pour le saumon kéta. Ces changements ont amené des modifications dans la composition des valeurs des débarquements. Ces dernières ont augmenté des 4,4 millions de dollars qu'elles étaient en 1976 pour atteindre des niveaux relativement stables durant les années 80 et au début des années 90, sauf pour des valeurs records de 29,2 millions de dollars en 1988; les valeurs ont ensuite baissé au milieu des années 1990 pour n'atteindre que 7,5 millions de dollars en 1997. Si l'on tient compte de l'inflation, les valeurs des débarquements de 1993 à 1997 sont les plus basses depuis 1976. On ne sait pas si les valeurs des débarquements vont remonter, ce qui ferait du fléchissement actuel un phénomène temporaire, ou si les déclins vont se poursuivre. Il reste que, à grande échelle, les retombées de l'approvisionnement posent un grave problème à l'industrie de la pêche commerciale au saumon dans cette région reculée de l'Alaska, où les zones qui possèdent les plus grandes pêcheries de saumon commerciales sont aussi celles où le revenu par habitant est le plus faible de l'État. Les tendances dans l'approvisionnement mondial en saumon constituent un facteur sur le plan de l'offre dans ces changements économiques. On décrit en termes pratiques les retombées pour les pêcheurs au niveau local.


Traditional knowledge of the ecology of beluga whales (Delphinapterus leucas) in the eastern Chukchi and northern Bering Seas, Alaska   /   Huntington, H.P.   Buckland (Alaska)   Elim (Alaska)   Koyuk (Alaska)   Point Lay (Alaska)   Shaktoolik (Alaska)
Arctic, v. 52, no. 1, Mar. 1999, p. 49-61, maps
ASTIS record 44614
PDF

Traditional ecological knowledge (TEK) has been used opportunistically in biological studies of beluga whales (Delphinapterus leucas) in Alaska, but no previous research has documented this knowledge systematically. This first such effort, which took place in Norton Bay, Buckland, and Point Lay, Alaska, provided descriptions of migratory and local movements, feeding, calving, ecological interactions, and human influences on distribution and behavior. The results are consistent with those of previous studies but add considerable detail, including descriptions of avoidance and habituation responses to anthropogenic noise, which appear to depend in part on association with hunting activities. Making greater use of TEK will benefit both research and management by providing better information and by expanding the collaborative process developed through co-management.

On a utilisé le savoir écologique traditionnel (SET) quand l'occasion se présentait, dans le cadre des études biologiques portant sur le bélouga (Delphinapterus leucas) en Alaska, mais ce savoir n'a jamais fait l'objet d'une étude systématique. Cette première tentative en ce sens, qui a été réalisée à Norton Bay, Buckland et Point Lay, en Alaska, a fourni des descriptions de déplacements migratoires et locaux, de nutrition, de mise bas, d'interactions écologiques et d'influences humaines sur la distribution et le comportement. Les résultats concordent avec ceux d'études précédentes, mais apportent de nombreux détails, y compris la description des réactions d'évitement et d'accoutumance au bruit anthropique, qui semble dépendre en partie de l'association avec les activités cynégétiques. Une plus grande utilisation du SET profitera à la fois à la recherche et à la gestion en fournissant de meilleures informations et en développant plus à fond le processus de collaboration créé par la cogestion.


Traditional knowledge of the ecology of beluga whales (Delphinapterus leucas) in the northern Bering Sea, Chukotka, Russia   /   Mymrin, N.I.   Novoe Chaplino (Russian Federation)   Sireniki (Russian Federation)   Uelen (Russian Federation)   Yanrakynnot (Russian Federation)   Huntington, H.P.
Arctic, v. 52, no. 1, Mar. 1999, p. 62-70, maps
ASTIS record 44615
PDF

The first systematic effort to document traditional ecological knowledge (TEK) of beluga whales (Delphinapterus leucas) in Russia was conducted in the villages of Sireniki, Novoe Chaplino, Yanrakinnot, and Uelen, in the Chukotka Autonomous Okrug. The findings describe migratory and local movements, feeding, calving, ecological interactions, and human influences on distribution and behavior. The results add considerable detail to published accounts of belugas in Russian waters of the Bering and Chukchi Seas. Among these are descriptions of avoidance and habituation responses to anthropogenic noise, which appear to depend in part on association with hunting activities. The authors observe that most of the TEK documented in this study came from older hunters, and that the collective pool of traditional knowledge in the region is disappearing.

La première tentative systématique en vue de documenter le savoir écologique traditionnel (SET) sur les bélougas (Delphinapterus leucas) en Russie a été menée dans les villages de Sireniki, de Novoe Chaplino, de Yanrakinnot et de Uelen, dans l'arrondissement autonome des Tchouktches. Les résultats décrivent les déplacements migratoires et locaux, la nutrition, la mise bas, les interactions écologiques et les influences humaines sur la distribution et le comportement. Les résultats apportent de nombreux détails aux relevés de bélougas dans les eaux russes de la mer de Béring et de la mer des Tchouktches. Ces nouveaux détails incluent la description des réactions d'évitement et d'accoutumance au bruit anthropique, qui semble dépendre en partie de l'association avec les activités cynégétiques. Les auteurs observent que la plupart du SET documenté dans cette étude vient de vieux chasseurs et que le bassin collectif du savoir traditionnel dans la région est en train de disparaître.


Constitutional development in the Yukon Territory : perspectives on the "Epp Letter"   /   Smyth, S.
Arctic, v. 52, no. 1, Mar. 1999, p. 71-79
ASTIS record 44616
PDF

The 1978 Yukon Territorial election was the first to be contested by all three territorial political parties. The Yukon Territorial Progressive Conservative Party, which won the election, quickly demanded constitutional change, and received a positive response from the federal Progressive Conservative government in 1979. The Minister of Indian and Northern Affairs, Jake Epp, acceded to the Yukon Government's request and issued a letter of instruction to the federally appointed Commissioner, Ione Christensen. He ordered her to divest herself of her portfolio responsibilities and not participate in executive decision making. Mrs. Christensen immediately resigned, stating that she did not want the role of a de facto Lieutenant Governor. Her resignation triggered a debate in the Yukon legislature and the media over whether the Territory was moving "too far, too fast" toward provincial status. Academics and politicians have also debated whether the changes effected by the "Epp letter" were significant and irreversible, or merely a "sop" to assuage local sentiments. The anomaly of the Yukon's constitutional status in Canada is raised as a consequence of this debate.

L'élection de 1978 dans le Territoire du Yukon a été la première à faire l'objet d'une contestation par les trois partis politiques du Territoire. Le parti Progressiste-Conservateur du Yukon, qui avait remporté l'élection, ne tarda pas à réclamer un changement constitutionnel et, en 1979, reçu une réponse positive du gouvernement fédéral Progressiste-Conservateur. Jake Epp, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien, accéda à la demande du gouvernement du Yukon et fit parvenir au Commissaire nommé par le fédéral, Ione Christensen, une lettre de directives. Il lui ordonnait de se défaire des responsabilités rattachées à son portefeuille et de ne pas participer aux prises de décision administratives. Madame Christensen démissionna immédiatement de son poste, déclarant qu'elle ne voulait pas d'un rôle de lieutenant-gouverneur de fait. Sa démission déclencha un débat à l'assemblée législative du Yukon et dans les médias sur le fait que le Territoire allait «trop tôt et trop vite» vers un statut de province. Les universitaires et les politiciens ont aussi débattu de l'importance et de l'irréversibilité réelles des changements amenés par la fameuse «lettre Epp» ou du fait qu'elle était tout simplement un énoncé de principes visant à calmer les esprits de la région. On soulève la question de l'anomalie du statut constitutionnel du Yukon au sein du Canada qui découle de ce débat.


The epipelagic fish community of Beaufort Sea coastal waters, Alaska   /   Jarvela, L.E.   Thorsteinson, L.K.
Arctic, v. 52, no. 1, Mar. 1999, p. 80-94, ill., maps
ASTIS record 44617
PDF

A three-year study of epipelagic fishes inhabiting Beaufort Sea coastal waters in Alaska documented spatial and temporal patterns in fish distribution and abundance and examined their relationships to thermohaline features during summer. Significant interannual, seasonal, and geographical differences in surface water temperatures and salinities were observed. In 1990, sea ice was absent and marine conditions prevailed, whereas in 1988 and 1991, heavy pack ice was present and the dissolution of the brackish water mass along the coast proceeded more slowly. Arctic cod, capelin, and liparids were the most abundant marine fishes in the catches, while arctic cisco was the only abundant diadromous freshwater species. Age-0 arctic cod were exceptionally abundant and large in 1990, while age-0 capelin dominated in the other years. The alternating numerical dominances of arctic cod and age-0 capelin may represent differing species' responses to wind-driven oceanographic processes affecting growth and survival. The only captures of age-0 arctic cisco occurred during 1990. Catch patterns indicate they use a broad coastal migratory corridor and tolerate high salinities. As in the oceanographic data, geographical and temporal patterns were apparent in the fish catch data, but in most cases these patterns were not statistically testable because of excessive zero catches. The negative binomial distribution appeared to be a suitable statistical descriptor of the aggregated catch patterns for the more common species.

Une étude de trois ans portant sur les poissons épipélagiques habitant les eaux côtières de la mer de Beaufort en Alaska décrit les schémas spatiaux et temporaux de la distribution et de l'abondance des poissons et examine leurs rapports avec les caractéristiques thermohalines durant l'été. On a observé d'importantes différences interannuelles, saisonnières et géographiques dans la température et la salinité de l'eau de surface. En 1990, la glace de mer était absente et des conditions marines régnaient, tandis qu'en 1988 et 1991, la glace de mer était épaisse et la dissolution de l'eau saumâtre le long du littoral s'est réalisée plus lentement. La morue polaire, le capelan et les liparis étaient les poissons marins qu'on retrouvait en plus grandes quantités dans les prises, tandis que le cisco arctique était la seule espèce d'eau douce diadrome qu'on retrouvait en abondance. En 1990, la morue polaire âgée de moins d'un an était particulièrement abondante et de taille importante, tandis que le capelan âgé de moins d'un an prédominait durant les autres années. L'alternance de la dominance numérique de la morue polaire et du capelan de moins d'un an pourrait signaler une réaction différente des espèces à des phénomènes océanographiques dus au vent, affectant la croissance et la survie. Les seules captures de cisco arctique de moins d'un an se sont produites en 1990. Les schémas de prises indiquent que les poissons utilisent un vaste corridor migratoire le long du littoral et tolèrent un taux élevé de salinité. Comme pour les données océanographiques, des schémas géographiques et temporaires étaient apparents pour les données des prises de poissons, mais, dans la plupart des cas, ces schémas ne pouvaient être testés sur le plan statistique en raison du trop grand nombre de prises nulles. La distribution binomiale négative semblait être un descripteur statistique approprié des schémas de prises cumulatifs pour les espèces plus courantes.


Thomas Henry Manning (1911-1998)   /   Macpherson, A.H.
Arctic, v. 52, no. 1, Mar. 1999, p. 104-105, ill.
ASTIS record 44618
PDF

Dr. Thomas Henry Manning, Officer of the Order of Canada, former Vice-Chairman and Executive Director of the Arctic Institute of North America, and famed Canadian Arctic expert, died on 8 November 1998 at Smiths Falls, Ontario, after a long illness. He was the author of more than fifty scholarly papers and reports, about half of them on zoological subjects, but he was probably best known for his record as an exceptional Arctic traveller on land and sea. ... Manning was awarded the Bruce Medal of the Scottish Geographical Society and Royal Philosophical Society of Edinburgh in 1944; the Patron's Medal of the Royal Canadian Geographical Society in 1948; and the Massey Medal of the Royal Society of Canada in 1977. He was appointed an Officer in the Order of Canada in 1974 and awarded an honorary doctorate of literature by McMaster University in 1979. Manning was exceptionally tough, vigorous, fearless, patient, hard-working and resourceful, qualities that made him the matchless Arctic traveller and scientist that he was, and earned him respect among Inuit and Southerners alike.


Nunavut photo essay
Arctic, v. 52, no. 1, Mar. 1999, p. 106-109, ill.
ASTIS record 44619
PDF

To celebrate the creation of Nunavut on 1 April 1999, we've gathered together a collection of photographs of Canada's newest territory from friends, staff, and research associates of the Arctic Institute. In future issues of InfoNorth, we will present selections of photographs from Canada's other territories. Many thanks to our contributors: J. Crump, M. Goodjohn, G. Holdsworth, R. MacDonald, T. Nail, D.G. Reid, P. Schledermann, and D. Stenton. ...


© Arctic Institute of North America. Records from this database may be used freely for research and educational purposes, but may not be used to create databases or publications for distribution outside your own organization without prior permission from ASTIS.